Agriculteur marketeur : le paysan de demain !

Point de vue de Cécile HERNING (Agriculture 156) – avril 2016 L’agriculture européenne a connu une évolution fulgurante et un changement profond depuis la deuxième guerre mondiale. Si la technicité est toujours primordiale pour être performant, le métier de paysan de nos grands-parents est aujourd’hui dépassé. Les agriculteurs d’aujourd’hui doivent être de véritables chefs d’entreprise pour pérenniser leur exploitation dans le contexte tendu et très concurrentiel que sont les marchés agricoles actuels. L’élaboration d’une stratégie et l’utilisation d’outils marketing sont des facteurs clés de succès pour l’agriculture. mot clé agrimkt L'agriculteur d'aujourd'hui réagit et innove L’agriculture est devenue en l’espace de 70 ans, un secteur d’activité très complexe et mouvementé. Les agriculteurs doivent aujourd’hui faire face à de nombreuses contraintes : sanitaires, écologiques, réglementaires, économiques, politiques… Ils sont en contact avec de nouveaux acteurs (banques, assurances, pouvoirs publiques, secteurs privés, IAA…) et ont dû intégrer à leur pratiques des nouvelles technologies ainsi que des nouvelles techniques, toujours plus perfectionnées et précises. Le métier de « paysan » de nos grands-parents a laissé place à un nouvel agriculteur. Véritable chef d’entreprise, il doit élaborer une stratégie pour son exploitation afin d’accroitre sa rentabilité. L’agriculteur doit à la fois être performant sur le plan technique, mais aussi évoluer dans un environnement très concurrentiel, où les denrées agricoles sont commercialisées à l’international et sont l’objet de fluctuations de prix importantes, liées à l’actualité mondiale. L’enjeu majeur de l’agriculteur d’aujourd’hui est de comprendre son environnement de travail et faire des choix judicieux pour tirer son épingle du jeu afin d’éviter d’être touché par la crise. On constate que de plus en plus d’agriculteurs innovent et réagissent en s’intégrant à des nouveaux circuits de production et de distribution, essayant de trouver de nouveaux débouchés pour leur production, augmentant leur activité pour s’assurer un revenu digne et pérenniser leur exploitation. Le marketing permet à l’agriculteur d’être acteur du marché Comme pour tout chef d’entreprise, acquérir des notions de marketing s’avère être très utile. Il s’agit même de s’approprier un avantage concurrentiel ! En effet, l’agriculteur armé d’outils et de méthode marketing saura faire face à différentes situations et pourra faire des choix en toute connaissance de cause : « Quel prix de vente pour mes productions ? Jusqu’où je peux accepter une négociation de prix ? Est-ce judicieux de me diversifier ? Si oui, quel type de diversification ? Y-a-t-il un marché pour cette nouvelle activité / production? Quels bénéfices est-ce que je retire si j’investis ou si j’innove ? De quels acteurs dois-je m’entourer pour que cela me soit profitable ? Quel circuit de distribution est le plus rentable pour moi ? » [caption id="" align="alignleft" width="300"]Définition MERCATOR(http://www.mercator-publicitor.fr/) Définition MERCATOR[/caption] L’agriculteur pourra trouver les réponses seul ou si il fait appel à des cabinets d’études spécialisés ou à des conseillers de chambre, il pourra avoir un esprit critique et comprendre les résultats et recommandations présentés par un tiers. Le marketing permet à l’agriculteur de se poser les bonnes questions et d’être acteur du marché et ne pas le subir. Mieux : il s’agit d’anticiper le futur et donc préparer le terrain pour les prochaines années en élaborant une stratégie d’entreprise viable et rentable. Certes, on ne peut pas assurer que des retournements de situation n’arrivent et soient fatals à l’exploitation. Néanmoins un agriculteur qui connait son marché et qui a les outils pour s’y adapter aura plus de facilités à développer son activité. Des compétences marketing à développer Aujourd’hui, le marketing n’est pas encore assez présent dans les formations que suivent les agriculteurs. Pourtant la tendance actuelle veut que les agriculteurs soient de plus en plus conscients des bénéfices que de telles compétences pourraient leur apporter, et qu’un changement de gestion d’exploitation est nécessaire pour les années à venir. Ces agriculteurs sont souvent des personnes innovantes, curieuses de nouvelles choses. Beaucoup sont encore traditionnels et se reposent sur les coopératives agricoles. Si certains choix pris par les exploitants étaient jusqu’ici intuitifs et s’apparentaient à des stratégies marketing, il est préférable à l’heure actuelle de s’approprier véritablement des techniques et méthodes de marketing pour pouvoir les appliquer concrètement au quotidien. Les chambres d’agricultures proposent peu de formations en ce qui concerne la prospection de nouveaux clients, de nouveaux marchés, ou bien encore sur la commercialisation et la diversification… Les cabinets d’étude sont souvent chers et dans le cas où les agriculteurs feraient appel à eux, il faudrait tout de même que ces derniers comprennent les recommandations exposées. De toutes façons, les exploitants ont plutôt intérêt à se former à faire tout seul et à être accompagnés qu’à faire faire à des tiers. L’enjeu est mieux mesuré, et l’agriculteur est le seul à connaître tous les paramètres de son exploitation ainsi que la direction qu’il souhaite donner à son activité.  Il y a donc un réel potentiel sur le marché de la formation en marketing et développement commercial auprès des agriculteurs !  

Expérience Google adwords : un concentré de compétences marketing

Pour la 6ème année consécutive les étudiants ingénieurs de 4ème année participent par équipe au Google Online Marketing Challenge. Ce projet complet comprend une phase de prospection pour sélectionner un commanditaire jusqu’à la définition d’une stratégie et la réalisation d’une campagne Adwords.  Cette année, les entreprises partenaires de l’aventure sont : Nos Grand Mères ont du…

Comment toucher la cible des séniors actifs?

La cible des séniors actifs intéresse particulièrement les futurs ingénieurs en alimentation santé. En effet les séniors ont des besoins alimentaires spécifiques et leur santé constitue un enjeu majeur : autant d’opportunités à explorer ! Pas facile cependant de trouver la bonne manière de s’adresser à eux. Avant tout il faut bien sûr commencer par bien les…

Plateforme logistique INTERMARCHE : une visite instructive

Jeudi 27 avril 2017 à 14h30 : les étudiants ingénieurs du parcours marketing arrivent devant la plateforme logistique d’INTERMARCHE à Chaulnes (près de la gare TGV Picardie, dans la somme). Objectif de la visite : illustrer le cours de « politique de distribution » et se rendre compte des flux de marchandises et de l’organisation de l’approvisionnement…

Réhabiliter les études qualitatives grâce à un projet pédagogique

Vendre et réaliser une enquête qualitative : voilà le nouveau projet pédagogique confié cette année aux élèves ingénieurs de 4ème année se spécialisant en marketing. Objectif premier : démystifier cette méthode souvent sous-estimée pour bien en comprendre l’utilité. L’enquête qualitative : une méthode sous-estimée Certains pourraient penser à tort qu’une enquête qualitative ne vaut pas une étude…

Immersion dans le rôle du consultant en marketing

Le 7 septembre 2016 : nouveau  projet, nouveau défi pour les étudiants ! Grâce au concours de Lucile (diplômée en 2012), aujourd’hui consultante dans une agence de conseil en marketing, les 17 élèves ingénieurs de la formation alimentation-santé qui ont choisi de se spécialiser en marketing vont pouvoir se retrousser les manches pendant les 4…

Relation presse : l’importance du media training

Le journaliste est-il mon ennemi? certainement pas, mais il n’est pas non plus mon ami… En cas de crise, il s’avère que les médias peuvent démultiplier l’importance d’un problème. C’est pourquoi il est important de comprendre qui est le journaliste et surtout son mode de fonctionnement. Pour collaborer en bonne entente, mieux vaut savoir :…

Approche du marteau VS méthode de l’entonnoir

Traditionnellement utilisée en France, la méthode de l’entonnoir a aujourd’hui atteint ses limites. Plus de temps à perdre, c’est l’approche du marteau qu’il faut privilégier. Aller droit au but pour capter l’attention Il ne suffit pas d’exposer ses idées pour convaincre. Pour persuader son auditoire, il faut veiller à la structuration du discours puisqu’il s’agit d’amener un public (qu’il ait ou non…

Une ‘appli’ pour la bonne alimentation des jeunes adultes

La finale nationale du Challenge Auchan s’est tenue le 25 mai dernier avec pour but de départager les cinq finalistes. Un sujet commun : « comment une marque comme Auchan, peut-elle contribuer à la bonne alimentation des jeunes adultes? ». Chacune des équipes participantes a présenté son analyse et ses solutions. C’est l’équipe Ouest (KEDGE Bordeaux) qui a gagné. L’équipe LaSalle…

Marketing d’influence : youtubeurs, nouveaux ambassadeurs des marques

Point de vue de Gwendoline Bellesoeur (Alimentation Santé 014) – mai 2016 Cyprien, Norman, EnjoyPhoenix ? Ces noms vous sont probablement familiers. Il est difficile d’échapper au phénomène des youtubers, des bloggeuses beauté, des instagrameurs … Ces influenceurs sont actuellement au cœur des stratégies de communication des marques. Le marketing d’influence : nouvelle tendance ? Communiquer sans être…

Agriculteur marketeur : le paysan de demain !

Point de vue de Cécile HERNING (Agriculture 156) – avril 2016 L’agriculture européenne a connu une évolution fulgurante et un changement profond depuis la deuxième guerre mondiale. Si la technicité est toujours primordiale pour être performant, le métier de paysan de nos grands-parents est aujourd’hui dépassé. Les agriculteurs d’aujourd’hui doivent être de véritables chefs d’entreprise…