2018 sera une année qui marquera l’aboutissement du projet Albert de Lapparent, grâce à vous, généreux donateurs, et grâce également à tous ceux qui voudront bien encore nous soutenir tout au long du déploiement du projet.

Un premier cap est passé mais les étapes sont encore nombreuses pour pouvoir franchir la ligne d’arrivée à l’été 2018 !

Les discussions mènent bon train quant à la définition de l’architecture du site et de sa construction. Les opérations de développement du site pourraient commencer d’ici la fin de cette année, au plus tard en début d’année 2018. En attendant, nous finalisons l’envoi des rétributions à tous nos généreux donateurs et nous allons prochainement reprendre la réalisation de photographies car nombreux sont encore les échantillons à ne pas avoir eu la chance d’être flashés par notre photographe Claude.

D’ailleurs, saviez vous que Claude, avant de se passionner pour nos collections, mettait en pratique son savoir-faire sous l’eau ? Adepte du monde sous-marin et grand amateur d’archéologie, il aime taquiner le poisson et autres curiosités aquatiques avec son appareil photo. Pour vous dire, ce fut une belle surprise pour lui que de se retrouver à l’Institut UniLasalle, dans notre compactus, au beau milieu de tous les ancêtres de ceux qu’il côtoie régulièrement en mer affublé de sa combinaison de plongeur. C’est certain, nos vieux amis fossiles se laissent plus aisément tirer le portait : le fossile est plus lent dans sa gangue minérale, plus terne, le teint pâle et l’œil moins vif. Enfin, c’est ce qu’on pourrait penser avant de voir les portraits qu’il en a fait. En voici de nouveaux clichés.

L’équipe du Musée Virtuel Albert de Lapparent

Trilobite

Crustacé (Cigale de mer)

Poisson

PoissonAmmonite