Projet appliqué en Pays de Bray pas Lilian Camus

La 2ème année du cursus de Technicien Supérieur Professionnel en Géologie de LaSalle Beauvais se termine par deux semaines de terrain en Pays de Bray. Les élèves doivent se mettre dans la peau de géologues de carrière et ont pour objectif d’étudier la possibilité d’exploiter un sable ou une argile dans les séries de l’anticlinal de Bray. Lilian Camus nous raconte …

La fin du second semestre est généralement notre moment favori, vous vous demandez pourquoi ? Simplement car la fin d’année coïncide avec la période des « excursions » lors desquelles les premières et deuxièmes années partent en terrain. Pour les deuxièmes années, il  s’agit d’une simulation de prospection de carrière dans le Pays de Bray à proximité de Beauvais. Séparés en 5 groupes de 4 étudiants, nous nous sommes chacun vu attribuer un terrain de 2km sur 2km situé sur le flanc Nord-Est de la boutonnière du Pays de Bray. Notre but était d’étudier notre zone afin de déterminer si celle-ci est susceptible d’accueillir une hypothétique carrière avec toutes les études et problématiques que cela implique ainsi que d’établir une carte géologique précise de notre terrain. Notre étude s’est ainsi décomposée en trois étapes :

  • Une étape préliminaire : nous avons définis les objectifs et contraintes imposées sur la zone par les différentes autorités (protection de l’environnement, distance des habitations etc.). Nous avons également planifié notre grille d’échantillonnage lors de cette étape. (nous allons chercher quoi, où et par quel moyen. Le tout est rendu sous forme d’un rapport de type professionnel à nos professeurs.

figure1-BrayeFigure 1 : Un forage à la tarière avant et après !

  • S’en est suivi une phase de terrain de deux semaines au cours desquelles nous avons, à l’aide d’une tarière de 1m20, effectué des prélèvements en tâchant de respecter notre grille d’échantillonnage malgré les champs, la pluie et les vaches ! Afin de nous aider dans notre démarche, nous avons été encadrés à trois reprises par des enseignants de LaSalle. Leur présence nous a servis afin d’effectuer les essais géophysique (Sismique et réflexion). Méthodes très utiles pour étudier les structures géologiques quand aucun affleurement n’est présent, comme c’est le cas ici !

figure2-BrayeFigure 2 : Préparation à la sismique

  • Finalement, à la suite à nos 2 semaines de terrain et quelques dizaines de trous à la tarière, arrive le rapport final. Celui-ci regroupera toutes les informations que nous avons collectées au cours de ce terrain en les exprimant de manière synthétique, en répondant bien sûr à la problématique du terrain. Une fois le rapport terminé, il ne reste plus qu’à attendre les retours de nos rapports et bien sûr, se reposer !

Leave a comment